être rappelé

VAE Licence Électronique, énergie électrique, automatique

Si vous justifiez d’au moins un an d’expérience professionnelle dans le domaine de l’électronique, de l’énergie électrique, des automatismes et avez les compétences requises, vous pouvez transformer cet expérience en un diplôme de niveau 6 reconnu. La VAE Licence Électronique, énergie électrique, automatique vous offre la possibilité de faire évoluer votre carrière en obtenant un diplôme sur la base de votre expérience et votre savoir faire.
Notre centre d’accompagnement VAE vous explique la marche à suivre et vous aide à réussir.

VAE Licence Électronique, énergie électrique, automatique: Profil et pré-requis

La VAE est un dispositif accessible à tous à la seule condition de justifier d’au moins un an d’expérience professionnelle en lien avec le diplôme visé.

Le titulaire de la licence « Electronique, énergie électrique, automatique » est un professionnel capable de contrôler des processus industriels et de maintenance ainsi que la traçabilité des événements intervenus sur les produits et leurs composants (pannes, réparation, modification des composants …).
Il assiste la conception des projets de construction ou d’expérimentation de processus industriels de conceptions de produits et suit la fabrication y compris avec des logiciels dédiés. Il est amené à assembler des composants et contrôler les interventions de dépannage en cas de dysfonctionnement ainsi que de participer aux actions de recherche-développement du domaine industriel.
Il se doit d’effectuer une veille technologique et de maîtriser l’installation électrique industrielle.
Il effectue la maintenance de la conformité des installations et des équipements électriques et applique les procédures et démarches qualité ainsi que la réglementation relative à la protection de l’environnement.

Les étapes de la VAE

Une VAE se déroule en 3 étapes:

  • Le livret 1: Appelé également livret de recevabilité. Il consiste à transmettre votre inscription VAE ainsi qu’un CV détaillé afin qu’ils soient examiné pour déterminer si votre expérience correspond au diplôme visé.
  • Le livret 2: Il s’agit de rédiger un dossier complet qui fait état des connaissances que votre expérience vous a permis d’acquérir. C’est une phase capitale de la démarche dans laquelle vos connaissances doivent être en phase avec le référentiel du diplôme souhaité.
  • La soutenance: Vous devrez présenter votre dossier devant un jury de professionnels de votre secteur d’activité et de membres de votre académie. La présentation devra démontrer que vous avez bien acquis les connaissances énoncées dans le livret 2 et qu’elles répondent effectivement au référentiel du diplôme. A l’issu de la soutenance, le diplôme est délivré ou non.

Se faire accompagner pour réussir

La démarche VAE dure en moyenne douze mois. Elle demande une certaine méthodologie et une bonne connaissance du référentiel du diplôme que vous souhaitez obtenir. La soutenance devant le jury demande elle aussi une bonne préparation et une connaissance des attentes du jury.
C’est pourquoi l’accompagnement VAE est fortement conseillé. Il permet d’être aidé et conseillé tout au long du processus, votre accompagnateur vous fera bénéficier de son expérience et de ses conseils afin de rédiger vos dossiers de la meilleure manière et de vous préparer à la présentation devant le jury. Il vous évitera des erreurs et vous permettra d’augmenter vos chances de réussite.

VAE Licence Électronique, énergie électrique, automatique: Le référentiel du diplôme

Le référentiel est un document qui fait état des connaissances nécessaires à l’obtention d’un diplôme.
Le référentiel de ce diplôme s’articule autour des principales compétences suivantes :  

  1. Mobiliser les concepts disciplinaires pour résoudre un problème complexe par approximations successives.
  2. Manipuler les principaux modèles mathématiques utilisés en ingénierie.
  3. Mobiliser les concepts des mathématiques appliquées, de la physique, de la chimie et de l’informatique dans le cadre d’une problématique d’ingénierie.
  4. Utiliser des logiciels d’acquisition et d’analyse de données pour l’observation de phénomènes physiques et l’étude du comportement de systèmes.
  5. Utiliser des outils mathématiques (y compris le calcul numérique et matriciel) logiques et statistiques pour caractériser et piloter l’état et les tendances d’évolution d’un système.
  6. Utiliser un langage de programmation pour développer des applications simples d’acquisition et de traitements de données, de commande…
  7. Mettre en œuvre les techniques et les technologies attachées à la physique appliquée pour caractériser les phénomènes mis en œuvre dans les systèmes électroniques, électrotechniques et automatisés.
  8. Identifier et mener en autonomie les différentes étapes d’une démarche expérimentale.
  9. Valider un modèle par comparaison de ses prévisions aux résultats expérimentaux, et apprécier ses limites de validité.
  10. Manipuler les mécanismes fondamentaux à l’échelle microscopique, modéliser les phénomènes macroscopiques, relier un phénomène macroscopique aux processus microscopiques.
  11. Utiliser en autonomie les techniques courantes dans les domaines des usages de l’électronique, l’électrotechnique et l’automatique : synthèse et analyse de schémas électriques, gestion de la puissance d’une machine, modélisation de systèmes automatiques boucle ouverte et boucle fermée, CAO (Conception Assistée par Ordinateur).
  12. Utiliser en autonomie les techniques courantes dans le domaine du génie informatique : analyse et synthèse de programmes pour automatismes et systèmes logiques industriels.
  13. Se servir des principaux outils et méthodes de la maintenance industrielle et la sécurité de systèmes.
  14. Repérer les techniques courantes dans les domaines de la physique appliquée.
  15. Identifier les contraintes d’intégration d’équipements dans un ensemble fonctionnel (poste de production), en considérant les modalités d’usage par les opérateurs humains en exploitation et en maintenance.
  16. Caractériser les liens de performance (délai, qualité) entre l’activité automatisée et le processus de valeur ajoutée dans lequel elle s’inscrit.

Ainsi, pour atteindre la certification, vous devez réussir durant votre validation au moins 75% des modules dans chaque section de compétences.

VAE Licence Électronique, énergie électrique, automatique: Les débouchés

Emplois

Les secteurs d’activités liés à ce diplôme sont : 

  • L’industrie manufacturière
  • La production et distribution d’électricité, de gaz, de vapeur et d’air conditionné
  • Les activités spécialisées, scientifiques et techniques

Les emplois occupés sont généralement ceux de :

  • Assistant ingénieur en bureau d’étude, recherche et développement.
  • Technicien supérieur dans le domaine de l’EEA
  • Assistant ingénieur dans le domaine de l’EEA
  • Coordinateur technique
  • Responsable de projet
  • Responsable de maintenance
  • Responsable qualité
  • Coordinateur d’affaires
  • Responsable de production
  • Chargé de maintenance, de prototypage, de montage d’appareil, etc.
  • Technico-commercial

Diplômes

Après vous être constitué une nouvelle expérience professionnelle, la VAE peut vous permettre de prétendre à de nouveaux diplômes.

N’hésitez pas à nous contacter gratuitement pour plus d’informations.

vae-licence-electronique-energie-electrique-automatique

Actualités VAE

Votre diagnostic vae avec Enthéor

Le présent questionnaire va nous permettre de diagnostiquer vos possibilités d'accès à un diplôme par la VAE. Il devra être suivi d'un
entretien. Les données fournies resteront confidentielles et ne peuvent être transmises à aucune entité externe à ENTHEOR.